santé énergie

  • Corps éthérique.

    On l'appelle couramment corps éthérique ou corps vital, mais ce corps a de nombreux autres noms selon les courants, les traditions et les cultures.

    Son existence est attestée par sa présence dans de nombreuses civilisations : de l’Égypte pharaonique aux hindouistes, en passant par les grecs, tous avaient leur équivalent.

    Le corps éthérique  représente un champ électromagnétique qui recouvre et  protège le corps physique 
    Sa fréquence vibratoire est plus élevée que  celle de la matière physique. Il se trouve à quelques centimètres du corps physique et l'on y retrouve le double vibratoire de tous les organes du corps.

    En occultisme et en ésotérisme, le corps éthérique ou corps vital, serait, l'un des corps subtils des êtres vivants (voir Septénaire), immédiatement après le corps physique et avant le corps astral, selon certains auteurs. Malgré la consonance du terme, l'éthérique ne désignerait pas une quelconque substance ténue, mais ce qui donnerait à toute substance sa forme.

    La notion de corps éthérique n'est pas scientifiquement reconnue. Avant le xviiie siècle, le Vitalisme postule le principe d'une force vitale.

    Sa fonction est d'unifier le corps physique.
    Un affaiblissement vibratoire de ce corps, peut rendre le corps physique vulnérable aux agressions extérieures et favoriser ainsi l'apparition de la maladie.
    Le corps éthérique est relié au corps physique par un lien appelé corde d'argent. Au moment de la mort ce lien se rompt, le corps éthérique part dans son élément vibratoire. Le corps physique où plus aucune vie ne l'habite entre en décomposition.
    La pensée, c'est à dire l'esprit vibre à une fréquence vibratoire encore plus élevée, les occultistes la situent dans un autre corps appelé corps astral.

    Le but de la rééquilibration des 3 corps est de parcourir ce corps éthérique, d'y  rechercher les zones vibratoires en excès ou en affaiblissement d'énergie et de ré harmoniser celui-ci avec le corps physique.
     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Le corps causal.

    Le corps causal serait, pour certains occultistes et auteurs ésotérisants reincarnationistes modernes, un corps suprasensible ou subtil, qui recueillant les fruits karmiques d'une existence, en conserve comme une quintessence laquelle sera la cause déterminant les forces disponibles dans l'incarnation suivante, notamment pour l'organisation de ses différents corps.

    extrait wikipedia

    Le plan causal est le plan des causes où sont déterminés les évènements concrtets responsables des difficultés du quotidien (rencontres, accidents, maladies, etc...)

    En accédant à ce plan, l'Etre peut comprendre les grandes intérrogations de sa vie et modifier les évènements, en appréhendant la notion de "karma"

    Ce plan est relié au 5è chakra, le chakra de la gorges ou le chakra laryngé.

    Les dimensions sont extrêmement variable selon la spiritualité de chacune ou chacun. Il peut dans certains cas atteindre des centaines de mètres de diamètre. Le corps causal correspond à cette par Divine immortelle qui est en chacun de nous, et qui existe bien au-delà de notre conscience terrestre, son développement du corps causal est intimement lié à la plus ou moins grande "ouverture" du chakra coronal. taux vibratoire du corps causal dépend de la spiritualité de chacun, pour une personne pratiquant régulièrement la méditation, il pourra être très développé.

    Dans le mot causal, nous avons le radical cause. Cela veut dire qu'il connaît les causes: la raison d'être, les causes de tous nos problèmes et tous ceux sui nous sont destinées à l'avenir, notre mission dans la vie.

    Ce corps persiste au travers de nombreuses incarnations. Il est le réceptacle de toutes les expériences vécus au cours de chaque incarnation.


    Le corps causal correspond à l'élément Feu.

     

     

    Lire la suite